Le Master – Le mot des directeurs

 

 

 

« Fort de 28 années d’existence, le Master 2 Droit fiscal de l’Ecole de Droit de la Sorbonne (ex. DEA de Droit fiscal) est une formation d’excellence aujourd’hui dirigée par le Professeur Ludovic Ayrault et Madame Marilyne Sadowsky.

Rattachée au Département Sorbonne fiscalité et finances publiques de l’Institut de Recherche Juridique de la Sorbonne (IRJS), elle permet depuis 1990 à des étudiants disposant de connaissances en ce domaine non seulement de les approfondir dans les divers champs d’études que compte le droit fiscal mais aussi d’acquérir une méthode de recherche par les séminaires proposés et la rédaction d’un mémoire. Pas moins de 700 étudiants ont ainsi été confrontés durant la période à cet exercice exigeant et formateur pour de futurs juristes fiscalistes, appelés à travailler en France ou à l’étranger dans des cabinets d’avocats, des entreprises publiques ou privées, au sein des administrations fiscales, de juridictions ou bien encore – ce que permet la rédaction d’une thèse de doctorat à son issue – au sein d’établissements universitaires en tant qu’enseignant-chercheur. Ce lien avec la recherche ne doit cependant pas être opposé à la professionnalisation de la formation. Il l’accompagne. Favorisée par la composition du corps enseignant – 50% d’universitaires, 50% de praticiens du droit fiscal – et la possibilité reconnue aux étudiants, avant même 2016, de réaliser un stage, cette professionnalisation est, depuis septembre 2016, soutenue pour les étudiants qui en expriment le souhait par la prise en compte du rapport de stage – à même hauteur que le mémoire de recherche – pour la délivrance du diplôme.

Complétée par le renforcement de l’internationalisation de la formation permise par les partenariats noués avec l’Université de l’Etat de New-York-Buffalo, l’Université Tongji de Shanghai ou les universités de Naples et Salerne, les évolutions de ces dernières années permettent de renforcer les liens entre le Master 2 et l’ensemble des acteurs du droit fiscal en s’efforçant de répondre au mieux à leurs attentes.

Mais l’évolution la plus importante est sans aucun doute celle à venir des suites de la réforme des modalités d’accès en Master au sein de l’Université Panthéon-Sorbonne. Alors que depuis 1990, la sélection des étudiants s’est toujours opérée – pour tous – à l’entrée du Master 2, seuls certains y demeureront soumis à ce niveau. Le processus normal de sélection en Master Droit fiscal se fera en effet à l’issue de la Licence, et donc pour l’entrée en Master 1. L’inscription dans le Master 1 Droit fiscal que propose l’Ecole de Droit de la Sorbonne ne sera donc plus de droit pour les étudiants déjà inscrits dans cet établissement. Un succès dans ce Master 1 ouvrira cependant droit à poursuivre en Master 2 Droit fiscal. C’est pourquoi le nombre de places ouvertes en Master 2, lequel a été fixé à 25, est le même que celui qui sera fixé en Master 1 une fois la réforme entrée en application. Un taux de réussite de 100% des étudiants inscrits en Master 1 Droit fiscal de l’Ecole de Droit de la Sorbonne aurait alors deux conséquences : – la première serait de permettre aux 25 étudiants concernés de poursuivre automatiquement en Master 2; – la seconde serait qu’aucune place ne pourrait alors être offerte aux étudiants n’ayant pas souhaité s’inscrire dès la Licence, et dans la mention Droit fiscal, au sein de l’Université Panthéon-Sorbonne. Qu’un étudiant du Master 1 Droit fiscal de Paris 1 échoue et une place serait alors ouverte selon le processus de sélection aujourd’hui organisé pour cette formation, à savoir une sélection sur dossier puis une audition en français et en anglais »

 

Ludovic Ayrault, Marilyne Sadowsky

Co-directeurs du Master 2 Droit Fiscal